Entretien climatiseur mobile : 3 conseils d’utilisation

De plus en plus de foyers s’équipent en climatiseur mobile de par sa praticité. Il facilite la vie des ménages qui ne sont pas en mesure d’investir dans une climatisation fixe. Le climatiseur mobile ne requiert aucune installation spécifique. Il suffit de le poser dans un recoin de la maison et de l’activer pour jouir de ses bienfaits. C’est exactement l’appareil qu’il nous faut pour rester au frais sous la forte chaleur d’été. Il rafraîchit efficacement la maison tout en faisant baisser la température ambiante. Une conception ingénieuse qui fait le bonheur des portefeuilles moins lotis.

Bien que ces climatiseurs semblent faciles à utiliser et à entretenir, il est plus convenable d’être avisé sur certains de leurs aspects. En vue de prolonger leur durée de vie, quelques gestes sont à préconiser, de quoi prévenir les pannes tout en maintenant leurs performances.

Les entretiens nécessaires relatifs au climatiseur mobile

  • Nettoyer régulièrement les filtres d’air

Comme la plupart des équipements domestiques, le climatiseur est exposé aux dépôts poussiéreux qui deviennent de plus en plus visibles avec le temps. Cela ne concerne pas uniquement la structure de l’appareil, mais aussi les filtres. Il implique alors de les entretenir. En effet, les filtres ont tendance à accumuler les poussières et les pollens. Toutes les deux semaines, sortez ces éléments de leur emplacement. Le dépoussiérage doit se faire avec un aspirateur. Pensez ensuite à les nettoyer avec du chiffon à l’eau savonneuse. Avant de remettre les filtres en place, attendez qu’ils soient séchés. Cette opération se fait à l’aide d’une clé dynamométrique adaptée. Cet outil de bricolage garantit un serrage optimal aux vis et aux écrous.

Le bon fonctionnement d’un climatiseur mobile en dépend grandement. Puis, des filtres propres et sains renvoient un air de qualité à l’intérieur de votre habitat.

Outre le filtre à air, le filtre à charbon actif doit également être remplacé pour éviter les mauvaises odeurs.

Un climatiseur mobile pas cher est trouvable sur internet

  • Nettoyer les composants du climatiseur mobile

Étant donné qu’un climatiseur mobile est constitué d’une unité intérieure et extérieure, le nettoyage de ces composantes doit aussi entrer en jeu. Les poussières viendront se poser sur le corps et les tuyaux. Pour déloger ces saletés, un chiffon ou une éponge légèrement humide sera utile. Cette opération concerne également les sorties d’air. Ensuite, videz le bac à condensats. Le réservoir contient généralement des écoulements d’eau qui résultent de la condensation de la vapeur d’eau présente dans l’air.

Pour faire partir les taches tenaces, il faut prévoir un produit spécialement dédié au climatiseur. Bannissez les produits d’entretien ménager qui risquent d’endommager l’appareil.

L’émission sonore d’un climatiseur mobile peut être gênante pour le voisinage. N’hésitez donc pas à choisir le bon climatiseur mobile silencieux sans pour autant négliger sa performance.

  1. Bien installer l’appareil

Le premier conseil relève du branchement. Pour bien utiliser un climatiseur mobile, la prise d’installation doit être munie d’un raccordement à la terre. Veillez à ce qu’il ne soit pas positionné sous un lieu propice à l’égouttement. Ces précautions d’emploi visent à minimiser le risque de court-circuit et d’incendie.

  1. Isoler la pièce de l’air extérieur

À l’intérieur de la pièce à rafraîchir, l’apport d’air chaud venant de l’extérieur est à éviter au maximum. Dans ce cas, il faut impérativement fermer toutes les ouvertures susceptibles de laisser passer les rayons de soleil. Si vous avez des fenêtres en verre, fermez le rideau ou installez des stores. Si jamais l’air chaud parvient à pénétrer, la température de la pièce restera élevée. Or, cela contraint l’appareil à tourner davantage et à dépenser plus d’énergie.

  1. Optimiser le réglage

Le réglage du climatiseur mobile doit se faire avec précaution. D’une manière générale, l’écart entre la température extérieure et la température ambiante de la pièce ne doit jamais excéder 8°C. À défaut de maintenir ce barème, un éventuel choc thermique n’est pas à exclure. Par ailleurs, notre corps perçoit les grandes variations de température. Celles supérieures à 10°C peuvent être sources de mal de tête.

Nous venons de voir tout ce qu’il faut savoir avant d’installer son système de climatisation. Il ne vous reste plus qu’à suivre ces indications pour jouir de votre climatiseur mobile sur le long terme. L’entretien comme l’utilisation sont deux choses complémentaires que tout utilisateur ne doit pas négliger. Certains procèdent même à la souscription d’un contrat d’entretien avec un professionnel en vue de limiter les dégâts. De cette façon, ils bénéficient d’un contrôle d’ensemble du système.

Laisser une réponse