La pompe à chaleur, en tête du classement des énergies renouvelables préférées des français

Il existe 5 familles d’énergies renouvelables : l’énergie solaire (photovoltaïque, thermique), l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique/hydroélectricité, la biomasse (bois, biogaz, biocarburants) et la géothermie.

Depuis le dernier baromètre « les Français et les énergies renouvelables » édité par l’association Qualit’EnR, le 1er février, les énergies vertes ont le vent en poupe, et les français investissent de plus en plus dans ce domaine. Les Français accordent de plus en plus confiance dans les systèmes de pompes à chaleur (81%), suivis de près par le système solaire chauffage/eau chaude (80 %) et par le chauffe-eau solaire (79 %).

La pompe à chaleur, un investissement rentable

Les 3/4 des Français trouvent que leur facture énergétique est trop élevée. Ils sont de plus en nombreux à vouloir investir dans des pompes à chaleur.

La pompe à chaleur est un appareil qui récupère la chaleur contenue dans l’air, la terre ou l’eau, pour la transférer, grâce à des transformations d’un fluide frigorigène, à l’intérieur d’un logement afin de le chauffer et pour, quelquefois, produire de l’eau chaude. Elle fonctionne surtout à l’électricité consomme très peu : il est ainsi possible de diviser par 2 voir 3 ses dépenses de chauffage habituels !

En fournissant une énergie à la fois constante, pérenne et neutre en carbone, les pompes à chaleur remplacent progressivement les traditionnels systèmes de chauffage à la fois onéreux et polluants, et permettent d’améliorer ainsi le bilan carbone et la qualité de l’air intérieur d’un habitat.

Les prix d’achat d’une pompe à chaleur varient énormément, entre 5 000 et 15 000 € hors taxes. Ils dépendent : de sa puissance, de ses capteurs de chaleur, de son mode de diffusion et des émetteurs choisis.

Energie renouvelable

Des aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur

Si vous installez une pompe à chaleur dans votre logement, vous pourrez bénéficier de primes et/ou du crédit d’impôt. Parmi les aides existantes citons le prêt à taux zéro ou l’Anah (organisme qui octroie des aides en matière d’économies d’énergie) ou encore les subventions régionales.

Ces primes et déductions peuvent évoluer d’une année sur l’autre. Pour en savoir plus, le site du service public est à votre disposition.

Délai moyen de retour sur investissement pour une pompe à chaleur

Le retour sur investissement varie entre 5 et 15 ans selon le logement, la région, le type de pompe à chaleur, les besoins des occupants, etc.

Le retour sur investissement pour une pompe à chaleur air/air dure souvent moins de 10 ans. Il est souvent plus important pour les autres types de pompes à chaleur (air/eau par exemple), qui permettent cependant de réaliser de belles économies d’énergie.

Comptez donc entre 10 et 15 ans pour rentabiliser votre pompe à chaleur. Soyez attentifs à la qualité de votre installation. C’est elle qui conditionnera votre retour sur investissement. Optez donc pour des professionnels possédant le label RGE (reconnu garant de l’environnement).

Un coffrage pour prolonger la durée de vie de votre votre pompe à chaleur : la solution AIR 3D

Une entreprise située en Bourgogne propose de camoufler une pompe à chaleur par un coffrage esthétique. La pose de ce cache se fait facilement sans connaissances préalables en bricolage. Elle supporte toutes les intempéries et est garantie 10 ans. Son grand intérêt est de prolonger la durée de vie de votre pompe à chaleur en réduisant l’impact des conditions extérieures sur sa mécanique : pluie, grêle, vent, feuilles mortes, poussières etc…

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.